Maillot Belgique Enfant Domicile Coupe Du Monde 2018

La Belgique a validé son ticket pour la Coupe du monde 2018 après sa victoire en Grèce (2-1).

Le match : 1-2

Grands favoris du groupe H, les Belges ont parfaitement justifié leur statut en obtenant leur billet pour la Coupe du monde 2018, alors qu’il reste encore deux journées à disputer.

Après la Russie (organisateur), le Brésil, le Mexique, l’Iran et le Japon, la Belgique devient le sixième pays qualifié pour le Mondial, le premier de la zone Europe à réussir cette performance en passant par les qualifications.

Victorieux en Grèce (2-1), les Diables Rouges ont continué leur chemin presque sans faute (7 victoires, 1 nul) dans ces éliminatoires et, avec huit points d’avance sur leur premier poursuivant – la Bosnie-Herzégovine, victorieuse 4-0 de Gibraltar -, ne peuvent plus être rejoints.

Malmenés durant le premier acte, les joueurs de Roberto Martinez – avec Eden Hazard remplaçant – ont fait la différence lors de cinq minutes complètement folles. Vertonghen a ouvert le score d’une frappe du gauche hors de la surface (0-1, 70e), Zeca a égalisé pour les Grecs d’une belle reprise (1-1, 73e), puis Lukaku a redonné un avantage cette fois définitif à son équipe (2-1, 75e).

Avec ce succès, les Belges obtiennent leur troisième qualification de suite pour une compétition internationale, après avoir raté toutes les grandes épreuves de 2004 à 2012 inclus.

Les Grecs, privés du néo Marseillais Kostas Mitroglou pour cette rencontre, disputeront pour leur part la deuxième place du groupe avec la Bosnie.

Le film du match
Le joueur : Romelu Lukaku, le récidiviste
Romelu Lukaku est un récidiviste. Le 11 octobre 2013, celui-ci avait qualifié la Belgique pour la Coupe du monde 2014 en signant un doublé contre la Croatie (2-1). Quatre ans plus tard, rebelote. Alors que la Grèce venait d’égaliser par Zeca (1-1, 73e), l’attaquant de Manchester United a parfaitement repris de la tête un centre de Meunier, pour offrir la victoire à son pays (2-1, 75e) et la qualification par la même occasion. Déjà auteur de l’égalisation à l’aller, le buteur compte désormais 27 réalisations avec les Diables Rouges et ne pointe plus qu’à trois unités du record de buts avec la sélection belge, codétenu par Paul Van Himst et Bernard Voorhoof (30 buts).

Le tournant : le poteau de Stafylidis
En début de rencontre, la Grèce a mis le feu dans la défense belge, se créant pas moins de trois occasions entre la 12e et la 20e. Si Donis a vu son tir – dans une position excentrée – repoussé par Courtois (12e) et que Vertonghen a bien failli tromper son gardien (20e), la plus grosse opportunité pour les Hellènes durant ce moment d’intense pression est venue des pieds de Stafylidis. Situé à l’angle gauche de la surface belge, l’ailier a décoché une frappe que Courtois est parvenu, du bout des doigts, à détourner sur le poteau (18e). Que se serait-il passé si la Grèce, réputée pour son art de la défense, avait mené au score ?

Si vous êtres un fans de Diable Rouge, vous certainement s’intéressez  maillot Belgique de foot pas cher, on vous offre des nouveaux maillots de foot, le style varié, la qualité est supérieur. Allez acheter, on vous donne réduction grande.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *